Appel à textes – « Le sport et les vacances »

Paru le 12 décembre 2023
À l’occasion de la tenue des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024, la revue Partances souhaite interroger le binôme vacances et sports. Il ne s’agit pas ici de retracer l’histoire de ce lien, mais d’analyser ses dimensions contemporaines, considérant le sport à la fois comme pratique sportive et comme sport-spectacle.

Contexte

Sport et vacances, une histoire ancienne. Souvenons-nous de ces premiers explorateurs qui partaient à l’assaut des « monts affreux » et qui ont ouvert la voix aux adeptes de l’alpinisme, du canyonisme et de la randonné. D’une pratique élitiste, le couple sport et vacances s’est enrichi d’une dimension de bien-être et d’une dimension éducative.

Sous le Front Populaire, ce lien est cristallisé institutionnellement dans le sous-secrétariat d’État aux « Sports et à l’organisation des loisirs », intitulé révélateur du rapprochement entre les deux univers. Léo Lagrange, qui se voit confier la tête de cet organisme, plaidait pour des « loisirs sportifs, loisirs touristiques, loisirs culturels où doivent s’associer et se compléter les joies du stade, les joies de la promenade, du camping, du voyage, les joies des spectacles et des fêtes » (cité sur Callède, 2002). L’intérêt pour la relation sport et loisir ne s’est ensuite jamais démenti, comme en témoigne la tenue en septembre 2023 du congrès international du tourisme sportif à Pau.

À l’occasion de la tenue des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024, la revue Partances souhaite interroger le binôme vacances et sports. Il ne s’agit pas ici de retracer l’histoire de ce lien, mais d’analyser ses dimensions contemporaines, considérant le sport à la fois comme pratique sportive et comme sport-spectacle.

L’objet principal de Partances étant l’accès au départ en vacances, une attention particulière sera donnée aux articles traitant des publics éloignés des vacances et prioritaires du tourisme social. Trois axes thématiques, non exclusifs et non limitatifs, sont proposés :

Vacances et sport, santé et bien-être
Dans une société dominée par l’injonction à un corps sain, le culte du sport et de la beauté, quelle est la place de la pratique sportive avant, pendant et après les vacances ? Quel rôle peuvent jouer dans l’encadrement d’activités vacancières les acteurs et actrices du sport (clubs sportifs, séjours sportifs et de plein air, etc.) ?

L’accès à la pratique sportive à travers les vacances
Comment les vacances deviennent un vecteur pour la pratique sportive ? Les acteurs et actrices des vacances et du tourisme, peuvent-ils être des promoteurs et promotrices de la pratique sportive ? Quel rôle jouent-ils dans l’accès aux sports ? Les vacances peuvent-elles être un moyen de démocratiser certaines pratiques sportives qui dans la vie quotidienne demeurent inaccessibles à la plupart de la population (par exemple, le golf ou l’équitation) ?

L’impact des grands évènements sportifs sur les vacances
Les grands évènements sportifs (jeux olympiques, championnat d’athlétisme, coupe du monde…) attirent l’attention de milliers de personnes dans le monde. Quelles conséquences ont-ils sur les vacances et le tourisme ? Peuvent-ils conduire les professionnels et professionnelles du tourisme à transformer leur offre et enrichir leurs services pour satisfaire le public des spectacles sportifs ? Les accompagnateurs et accompagnatrices du projet vacances s’emparent-ils de cette question pour favoriser l’accès aux vacances et/ou au sport ?
On s’intéressera également aux conséquences aussi bien positives que négatives pour le territoire et les populations locales. Ces grands événements vont-ils provoquer des effets sur la mobilité et/ou les pratiques vacancières de la population locale ?

Modalités de dépôt des propositions et calendrier

La date limite pour soumettre les contributions (texte complet) est le 29 février 2024.

Elles sont à adresser par mail à : conseil.scientifique.vacances@gmail.com

Les propositions, rendues anonymes, seront évaluées en double lecture.
Un retour sera fait aux auteurs et autrices pour avril 2024.
La publication du numéro est prévue pour juin 2024.

Des consignes aux auteurs et autrices sont précisées dans l’appel à texte. N’hésitez pas à cliquer ici pour le retrouver dans sa totalité.